RJS_7448-16b-1500.jpeg JPV etienne-et-moi-07MiniaturesJPV etienne-et-moi-01JPV etienne-et-moi-07MiniaturesJPV etienne-et-moi-01JPV etienne-et-moi-07MiniaturesJPV etienne-et-moi-01JPV etienne-et-moi-07MiniaturesJPV etienne-et-moi-01JPV etienne-et-moi-07MiniaturesJPV etienne-et-moi-01JPV etienne-et-moi-07MiniaturesJPV etienne-et-moi-01JPV etienne-et-moi-07MiniaturesJPV etienne-et-moi-01
En effet pour bien comprendre Monsieur Vilella, il faut avant tout, avoir à l’esprit sa nationalité : il est catalan de naissance, cultivé puisqu’ayant fait ses humanités.
Et pourtant, il vit en France dans un milieu presque prolétarien. Cela crée chez lui toute une série de comportements très caractéristiques…
De plus, c’est un pur. Il était commissaire du peuple en 1938, c’est-à-dire qu’il était révolutionnaire et idéaliste d’ailleurs il a toujours refusé de tenir un fusil.
On pourrait le résumer à une idée, à un idéal.
Malheureusement, on doit constater que cet idéal comme beaucoup d’autres ne s’est pas réalisé.