Ambiance aux halles Saint Géry

Les halles Saint Géry

Construction décrétée le 15 mars 1871 et terminée en 1874, à l'emplacement de l'église rasée à la fin du XVIIIe par les révolutionnaires français. Elles furent édifiées par l'architecte Léon Suys et Edmond Le Graive. L'armature est en fer; les trumeaux sont décorés de trophées de gibier, de volaille, de poissons, de chutes de fleurs et de fruits. Sur la corniche reposent des groupes en fonte, symbolisant l'Eau (fleuve sous la figure d'un homme à longue barbe), la Terre (une femme avec une mappemonde), l'Agriculture (laboureur avec une charrue) et la Culture maraîchère. La façade, rue Grétry, est surmontée de petits groupes d'enfants représentant la Chasse et la Pêche, toutes sculptures modelées par Louis Sarnain. L'endroit, sur lequel les Halles ont été construites, a eu, à travers les siècles, une grande signification économique. La route marchande, qui reliait le Rhin à la Flandre, y franchissait la Senne sur un pont situé entre le Marché aux Poulets et la rue Sainte-Catherine. A l'intérieur, l'édifice s'est doté d'une fontaine pyramidale provenant de l'ancienne abbaye de Grimbergen.

Source : www.eurobru.com