Dévotion
Église Notre dame de l'assomption de Cordon
Le maître autel
Église Notre dame de l'assomption de Cordon
Tombeau de Robert Scorion et de son épouse

Cette pierre tombale se trouve dans le déambulatoire de l'église St Quentin de Tournai.

L'origine de l'église est sans doute liée à l'existence d'un grand cimetière à l'époque gallo-romaine sur le site actuel de la Grand-Place.

Sa nef romane date de la fin du XIIe siècle. Le transept et le chœur avec voûtes en ogive marquent la transition entre le roman et le gothique. Le chœur est fermé d'une balustrade de marbre qui date du XVIIe siècle.

Source : Wikipedia

Bas coté sud de la nef de la cathédrale Notre Dame de Tournai

La nef romane, avec l'amorce de deux tours en façade, ses bas-côtés et ses tribunes, est la partie la plus ancienne de l'édifice ; on la date aujourd'hui de la fin du XIe siècle ou de la première partie du XIIe siècle. À l'exemple des grandes églises anglo-normandes, elle se caractérise par son élévation à quatre étages : rez-de-chaussée, tribunes, triforium aveugle, clair étage. Seules les voûtes des bas-côtés sont d'époque ; celles des tribunes datent du XVIIe siècle, celle de la nef a remplacé un grand plafond plat au XVIIIe siècle

Source : Wikipedia

La cathédrale de Beauvais et l'ancien palais épiscopal

La cathédrale saint Pierre de Beauvais reste inachevée ; seul le chœur et le transept ont été érigés. Ses façades, particulièrement celle au sud (ici photographiée), exposent toutes les richesses de la sculpture gothique et renaissance

Plus d'infos ICI

L'orgue
Le grand orgue de la cathédrale Saint Martin à Ypres (Belgique) reconstruite après la guerre de 1914-1918
Assise sous le portail

Que fait cette femme assise sous le portail de Saint Firmin ? Non elle ne mendie pas ! Elle dessine ! Elle dessine les magnifiques sculptures du portail septentrional de la cathédrale Notre Dame d'Amiens consacré à Saint Firmin.

Pour en savoir plus sur la cathédrale d'Amiens, vous pouvez lire l'article que lui consacre Wikipedia

Tournai la nuit

La cathédrale de Tournai et la grand place illuminée pour les fêtes de fin d'année. (-7° pendant la photo ! on ne reste pas dehors très longtemps par un temps pareil !)

La nef sud de la cathédrale Sainte Croix d'Orléans

La cathédrale Sainte-Croix d'Orléans, fut commencée en 1287. Elle s'écroula en partie le 24 mars 1568 du fait des dommages causés par les protestants, aux ordres du prince de Condé, au niveau de la croisée du transept. C'est Henri IV qui posa la première pierre du nouvel édifice le 18 avril 1601. Le chœur est terminé en 1623. Le transept est construit de 1627 à 1636. L'aile nord est achevée en 1643, l'aile sud en 1690. Les travaux s'achevèrent en 1829 par la réalisation d'un perron monumental. L'architecte Étienne Martellange y œuvra au XVIIe siècle, succédé au XVIIIe siècle par Jacques V Gabriel qui créa les stalles et la clôture du chœur et Louis-François Trouard. Le clocher qui s'inclinait de façon inquiétante, est détruit en 1854, puis reconstruit et inauguré en 1858. Les vitraux du chœur (œuvre de Lobin) sont installés en 1859 à l'initiative de Mgr Dupanloup

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Sainte-Croix_d'Orl%C3%A9ans

Les amoureux

Deux amoureux (Si, si ! Regardez bien, au centre en bas ...) et une croyante dans la chapelle de la passion au mont des cats

La chapelle de la Passion dite Koorse Kapelle ou chapelle des Fièvres – 1857. Chaque année le vendredi Saint, beaucoup de pèlerins viennent y prier pour être protégés de la fièvre ; les bouts de tissus noués aux grilles personnifient les malades qui ne peuvent être présents physiquement afin de prier pour leur guérison.

Source : www.cdt-nord.fr

L'église St Pierre de Flers bourg au soleil couchant

L'église Saint-Pierre de Flers-Bourg est un édifice religieux remarquable qui témoigne de l'évolution architecturale du XIIIe siècle au XIXe siècle. Elle est d'ailleurs inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Source : www.villeneuvedascq.fr

Au coeur du Sacré Coeur

La basilique du Sacré-Cœur, dite du "Vœu national", située au sommet de la butte Montmartre, surplombant la ville de Paris, est une basilique dont la construction fut décrétée par une loi votée par l'Assemblée nationale le 23 juillet 1873 après la défaite de 1871 pour « expier les crimes des communards », ainsi que pour rendre hommage à la mémoire des nombreux citoyens français qui ont perdu la vie durant la guerre franco-prussienne.

C'est l'architecte Paul Abadie (mort en 1884) qui gagne le concours pour sa construction. La première pierre a été posée le 16 juin 1875, et l'église a été construite avec la participation directe du gouvernement de la Troisième République pour célébrer le départ d'un nouveau régime, dont les lois constitutionnelles ont été votées la même année. La Basilique a été majoritairement financée par une souscription nationale.

Toutefois elle n'a été achevée qu'en 1914 et consacrée qu'en 1919, après la fin de la Première Guerre mondiale, qui ironiquement a été vue par beaucoup de Français comme une vengeance contre l'Allemagne victorieuse lors de la guerre franco-prussienne.

Très controversé, ce monument est pourtant l'un des plus visités de Paris. La basilique est en forme de croix grecque, ornée de quatre coupoles ; son dôme central, haut de 80 m, est surmonté d'un lanterneau, formée d'une colonnade. Le style éclectique architectural de la basilique, s'inspirant de l'architecture romane, de l'architecture byzantine, et particulièrement de la Cathédrale Saint-Front de Périgueux, a influencé plusieurs autres édifices religieux du XXe (basilique Sainte-Thérèse de Lisieux par exemple).

À l'intérieur, le plafond de l'abside est décoré de la plus grande mosaïque du monde, couvrant une surface de 475 m². Conçue par Luc-Olivier Merson et exécutée de 1900 à 1922 par les ateliers Guilbert-Martin, elle représente le Sacré-Cœur de Jésus glorifié par l’église catholique et la France. À sa base on peut lire une phrase en latin signifiant: « Au Cœur très saint de Jésus, la France fervente, pénitente et reconnaissante. »

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_du_Sacr%C3%A9-C%C5%93ur_de_Montmartre