Parvis du musée olympique
Quand on est sur le parvis du musée olympique à Lausanne et qu'on ne regarde pas le musée, voilà ce qu'on voit...
Claude Mollard aux Transphotographiques 2011

Le titre de l'exposition de Claude Mollard était : Origènes de Lille, Graphogènes. Elle était accrochée dans l'atrium. Cela m'a permit une composition très épurée.

Tryptique énigmatique

Le musée de la photo de Charleroi est installé dans un ancien couvent. Le cloitre est fermé par des baies vitrées et certaines sont montées avec un verre dépoli. C'est cela qui donne cet aspect immatériel à cette photo qui pourtant n'a subit aucune retouche (hormis les ajustements d'exposition habituels)

Tina Merandon aux Photomnales 2009

Nous avons visités les différentes expos des Photomnales 2009. Lors de la visite de l'expo de Tina Merandon, j'ai été séduit par l'accord entre le lieu et les photos. Je vous propose celui-ci. L'expo de Tina Merandon était intitulée "Escape". Elle était visible à la galerie de la médiathèque de l'espace culturel François Mitterand

Vous pouvez retrouver les photos de Tina Merandon ici : www.tinamerandon.com

Pour tout savoir sur les Photomnales : www.photomnales.fr ou Association Diaphane

Un jour au musée II

On va s'essayer dans le conceptuel et la série ! Donc, cette photo est liée à la précédente "Un jour au musée I" : Même lieu (le musée de la photo de Charleroi), même jour (la visite de l'expo Duane Michals), même sujet (un meuble, des murs). Mais tout est différent ! - Plus de terrasse, une vue d'intérieur : le hall d'accueil du musée ; - Plus de soleil, une lumière douce ; - Plus de monochromie, des couleurs flashy ; - Changement de cadrage, une verticale maintenant ; Êtes vous toujours séduits ?

Un jour au musée I

Ce jour là, nous étions allé voir l'exposition de Duane Michals au musée de la photo de Charleroi (Superbe !) En prenant un verre à la terrasse du restaurant du musée j'ai été attiré par la lumière qui jouait avec les tables-bancs et le mur an aluminium de la nouvelle aile. Cela donne cette image presque abstraite. L'aimerez vous ? À vous de me le dire !

Le titre est un clin d'œil au film récent (presque) éponyme

L’athlète

L’athlète est une œuvre de Félix JOFFRE

Félix Joffre (1903-1989). Cet élève de Jean Boucher est Grand Prix de Rome de sculpture en 1929 pour son bas-relief L'Été (École Nationale Supérieure des Beaux-Arts). Il mène alors une carrière officielle marquée par de nombreux prix et commandes. Il se consacre notamment à la pratique du portrait et de la statuaire publique monumentale et commémorative. Son art est très marqué par un idéal plastique classique réaffirmant un héritage gréco-romain mettant en valeur une figuration modernisée où prédomine la forme lisse et pleine des œuvres, fondée sur une exaltation de la beauté.

Source : http://www.patrimoine-de-france.org

L’athlète est exposé au musée de la Piscine à Roubaix. L’athlète : Plâtre patiné. Don de Mme Starck en 1990 Voir : Roubaix La Piscine